voiture électrique invention
|

Qui a inventé la Voiture Electrique ?

Contrairement à ce que nombre de personnes pensent, l’invention de la voiture électrique n’est pas du fait de récents travaux. De sources concordantes, elle remonte bien plus loin, au XIXe siècle en l’occurrence. Soit, telle n’est pas la seule interrogation par rapport à laquelle l’unanimité n’est pas toujours faite. L’autre question qui intéresse consommateurs d’automobiles ou amateurs de culture générale, c’est de savoir qui a inventé la voiture électrique. Pour être véritablement situé sur le sujet, il faut lire les lignes suivantes !

Voiture électrique : là où tout a commencé !

En 1830, un engin électrique semblable à une petite charrette voit le jour. Il porte la griffe de Robert Anderson, un écossais actif dans les affaires. Ce n’était que le début d’un processus qui était encore à l’étape embryonnaire et qui se devait de s’affiner au fil des années. C’est dans cette veine que Thomas Davenport, deuxième chercheur à avoir créé un moteur électrique, non une voiture électrique, initia en 1835 une petite locomotive électrique. À ce jour, la plupart des études sur l’inventeur de la voiture électrique accordent à ces deux une certaine primeur.

La route vers la voiture électrique

L’univers de la locomotion disposait donc désormais d’engins électriques à même de faciliter la circulation des personnes et des biens, mais l’on était encore loin de l’invention de la voiture électrique moderne avec ce qu’elle pouvait comporter comme arsenal notamment la batterie rechargeable. Les deux chercheurs connus devant l’histoire pour avoir impulsé des travaux révolutionnaires sur les batteries de voiture électrique sont Gustave Planté et Camille Faure. Le premier en 1859 et le second en 1881 sont ceux qui sont considérés comme les véritables pionniers.

LIRE  Quelle Voiture Electrique choisir en 2019 ?

Les premières moutures

Les discussions inhérentes à l’auteur précis et à la date de création de la voiture alimentée par l’électricité ont traversé les âges sans pouvoir aboutir à une réponse absolue. Cela se comprend aisément d’autant plus que l’aboutissement a été un long processus où des étapes ont été franchies avant de matérialiser l’aspiration. Il n’en demeure pas moins concernant la voiture électrique que les personnes avisées attribueront à Thomas Parker plus qu’aux deux personnalités citées plus haut, une paternité plus prononcée comme inventeur de la voiture électrique.

C’est en effet ce dernier qui en 1884 a donné vie à l’électricité dans le métro londonien. Ce pas de géant fait dans un moyen de locomotion motorisé a emmené nombre de personnes à considérer la présente avancée comme l’invention de la voiture électrique, la première du genre. La marche finale venait d’être enclenchée et elle ne pouvait plus s’arrêter. C’est ainsi qu’en 1889, pour la Grande Exposition universelle à Paris, plusieurs moutures de voiture électrique furent présentées au grand public.

Une ascension fulgurante

Le  1er mai 1899, la voiture fonctionnant à l’électricité eut sa première heure de gloire. Et pour cause, la « Jamais contente », un engin de 3.80 mètres similaire à une torpille bat le record de vitesse. Elle établit un chiffre impressionnant pour l’époque à savoir 105,88 km/h. Cette invention, on la doit à l’ingénieur électromécanicien belge, Camille Jenatzy. Durant une bonne période des années 1900, ladite invention, la voiture électrique, connut une véritable embellie. Plus d’un tiers des acquisitions de l’époque s’en réclamaient et bénéficiaient de l’apport technologique de l’inventeur de la voiture électrique.

LIRE  Invention de la voiture : Qui est l'inventeur de la première voiture ?

La clientèle la plus desservie à l’époque était la gent féminine surtout parce qu’à l’opposé des moteurs à combustion, les moteurs électriques n’avaient pas besoin d’être actionnés à la manivelle. Soit, cette effervescence ne dura pas toute une éternité. Les moteurs à essence finirent par reprendre le lead pour ne plus le laisser.

A lire également