|

5 erreurs à éviter lors de la souscription à une assurance

L’assurance est un dispositif de sécurité qui compte aujourd’hui de plus en plus de souscripteurs. Elle protège aussi bien les personnes que les biens. Quoique des acteurs du secteur, comme klian, font preuve d’une grande transparence, les produits proposés comportent souvent des pièges. La méconnaissance de ces derniers peut entraîner les 5 erreurs suivantes :

1. Choisir une offre à la hâte

Certains souscripteurs commettent l’erreur de se fier à la première compagnie d’assurance qui se présente à eux. Gardez vous de faire la même gaffe. En effet, la concurrence qui a cours dans le secteur incite les acteurs à vouloir faire mieux les uns que les autres. En comparant donc les offres de différents assureurs, vous trouverez sans doute celle qui correspond le mieux à vos attentes et vos besoins. Tenez aussi compte des méthodes de paiement pour éviter d’être déçu lors du remboursement. Car les paramètres de calcul peuvent varier avec le temps et les circonstances, et faire décroître vos mensualités.

2. La mauvaise compréhension des termes du contrat

Comme tout autre secteur d’activité, l’assurance utilise des termes spécifiques plus ou moins complexes. Une mauvaise compréhension des clauses peut vous induire en erreur. Il faut donc prendre le temps de lire le contrat pour lever le voile sur toutes les subtilités. Cernez toutes les exclusions et les garanties de l’accord pour éviter d’être pris au piège.

3. Ne pas bien évaluer vos besoins

L’évaluation des besoins est un paramètre très important qui est pourtant mal renseigné par certains souscripteurs. Lors de la signature du contrat en effet, certains sous-estiment leurs besoins, tandis que d’autres les sur-estiment. C’est une erreur qui peut avoir pour conséquence une couverture non exhaustive en cas de sinistres dans le premier cas, ou dans le second cas des mensualités élevées.
Assurez-vous donc de prendre en compte tous vos besoins lors de la souscription.

4. Fournir une liste non exhaustive des risques

Très souvent, certains souscripteurs commettent l’erreur de fournir un éventaire non exhaustif des risques lors du renseignement de la police d’assurance. Si un risque paraît insignifiant à vos yeux, il ne l’est pas forcément à ceux de la compagnie. Il en est de même pour un risque que vous trouvez gênant de déclarer. Il ne faut rien négliger lors de la souscription, surtout pas un dommage corporel dû à un accident passé ou une maladie, les risques liés à votre métier, votre mode d’habitation, etc.

5. Souscrire chez différents assureurs

D’aucuns croient qu’il est plus avantageux de souscrire auprès de plusieurs assureurs à la fois. Eh bien ! C’est une erreur que vous devez éviter. Quoique vous puissiez trouver chez différents assureurs des offres distinctes qui correspondent à vos attentes, il est judicieux de vous faire assurer par un nombre de compagnie limité. Vous évitez ainsi de vous disperser, et facilitez le traitement de votre dossier en cas de sinistres.

A lire également